PLAN D'AFFAIRES



Ce guide et manuel est conçu pour fournir un aperçu et un modèle des informations qui devraient être incluses dans votre plan d'affaires.  Vous pouvez l'adapter à vos besoins.  Vous voudrez peut-être ajouter des tableaux, des images et des graphiques pour illustrer et résumer les statistiques.  Veuillez cliquer ICI pour télécharger le gabarit du plan d'affaires et ICI pour télécharger le gabarit des finances.

Le plan d'affaires est tout simplement un document qui contient des informations sur votre entreprise.  L'information devrait être actualisée et correcte - étayée par des faits.  Il devrait être facile à lire et utiliser.  Un plan d'affaires vous donne une image claire et réaliste de votre entreprise et/ou votre projet.  C'est un récit qui décrit les activités passées, courantes et futures de votre entreprise et qui explique clairement vos objectifs et vos buts.  C'est un élément vital au lancement de tout commerce.  En réalité, le plan d'affaires permet de déterminer si votre idée, entreprise ou projet est financièrement et logiquement rentable.  Prenez le temps de bien préparer votre plan d'affaires.  Il vous fournira une carte de route ou une voie à suivre afin que vous ayez une direction et une concentration.  Il sera utilisé également comme outil sur lequel vous pourrez baser vos décisions entrepreneuriales.
 
Donc, prenez votre temps pour préparer soigneusement votre plan d'affaires.

La performance d'une entreprise...une conséquence de sa planification

Un plan d'affaires bien rédigé vous aidera à considérer tous les aspects d'une entreprise et sera la base pour l'établissement d'objectifs et la direction de l'entreprise.  Un plan soigneusement étudié fournit également une méthode quantifiable de mesure du succès futur.  Utilisez autant de ressources que possible pour préparer votre plan d'affaires.  Une proposition entrepreneuriale complète améliorera considérablement votre présentation.

Bien préparé, votre plan d'affaires:
  • sera un outil important pour guider votre entreprise;
  • vous aidera à déterminer si l'entreprise est viable ou non;
  • vous obligera à regarder chaque aspect sous une loupe;
  • vous aidera à vous assurer que toutes les recherches ont été faites sur tous les domaines avant de partir une entreprise;
  • aidera aux investisseurs à évaluer l'opportunité d'investissement;
  • vous aidera à identifier ce que vous savez et rassembler des informations sur ce que vous ne savez pas;
  • vous aidera à comprendre les implications juridiques et les réglementations pour votre entreprise et/ou votre projet;
  • vous aidera à déterminer si c'est pour vous;
  • vous guidera et montrera où vous voulez aller avec votre entreprise et/ou projet;
  • vous montrera comment vous rendiez où vous voulez être.
Si vous êtes persuadé que votre idée se transformera en une affaire de succès, le plan d'affaires vous fournira un cadre organisé pour mener votre investigation.
  1. Devenir un bon décideur  Les renseignements que vous rassemblez feront de vous un expert dans votre idée d'entreprise et vous permettront de prendre des décisions plus éclairées.
  2. Êtes-vous prêt?  La recherche d'un plan d'affaires vous aide à anticiper les éventuels problèmes et vous donne la possibilité de préparer des solutions avant même qu'une crise réelle n'ait lieu.
  3. Prévision pour la mise en oeuvre d'un plan organisé  Le plan d'affaires fournit un calendrier pour atteindre vos objectifs fixés.  Il vous permet de demeurer concentré et sur une bonne voie pour le démarrage de votre entreprise à la date prévue.
  4. Élargir vos options d'affaires  Quand on sait, on peut.  Plus vous apprenez sur votre domaine, sur la compétition et les opportunités qui s'offrent à vous, plus vous aurez de choix pour résoudre les problèmes.
  5. Évènements inattendus  Apprendre à appréhender les "pires" et les "meilleurs" cas de figure concernant le flux de trésorerie avant même que cela arrive, vous donnant la possibilité de planifier les stratégies qui assurent la capacité de résister aux pressions engendrées par les changements inattendus dans l'économie, dans le milieu concurrentiel ou avec votre clientèle. 
  6. Outil de vente Si vous avez besoin de financement, vous devez présenter votre plan d'affaires aux investisseurs.  Cela les aidera à comprendre ce que vous faites et que vous êtes sérieux à ce sujet.  Les investisseurs auront besoin d'un plan d'affaires qui sera analysé afin de considérer le financement.
La structure d'entreprise que vous choisissez influencera tout.  Des opérations quotidiennes, au montant que vous payez en impôt, à votre capacité de lever de fonds, aux documents à présenter, à la proportion de vos actifs personnels qui sont à risques.  Vous devez choisir une structure d'entreprise qui vous offre le bon équilibre entre protections juridiques et avantages.  Choisissez soigneusement.  Bien que vous puissiez convertir à une structure différente à l'avenir, il peut y avoir des restrictions en fonction de votre emplacement.  Cela pourrait également entraîner des conséquences fiscales et une dissolution involontaire, ou autres implications.  Des entretiens avec un consultant d'affaires, un avocat et un comptable peuvent être utiles.

Lorsque vous décidez de créer votre propre entreprise, vous devez déterminer quel type de structure d'entreprise convient mieux à vos besoins.  Les trois structures les plus courantes sont:

ENTREPRISE INDIVIDUELLE
Avec ce type d'organisation d'entreprise, vous êtes l'unique propriétaire et vous conservez tous les bénéfices.  Vous êtes également entièrement responsable de toutes les dettes et obligations liées à votre entreprise.
 
Avantages
  • Facile et peu coûteux à enregistrer;
  • Faibles coûts de démarrage (fonds de roulement minimal requis);
  • Plus grande indépendance réglementaire;
  • Contrôle direct du propriétaire;
  • Quelques avantages fiscaux;
  • Tous les profits vont directement au propriétaire.
Désavatanges
  • Responsabilité illimitée;
  • Manque de continuité;
  • Difficulté à trouver des capitaux;
  • Moins de statut et crédibilité;
  • Revenu est imposable à votre taux personnel;
  • Si votre entreprise est rentable, cela pourrait vous placer dans une tranche d'imposition supérieure.
PARTENARIAT OU SOCIÉTÉ DE PERSONNES
 
Un partenariat est une entreprise non constituée en société qui est créée entre deux personnes ou plus.  Dans un partenariat, vos ressources financières sont combinées avec celle de votre/vos partenaire(s) d'affaires et investis dans l'entreprise.  Si vous établissez un partenariat, assurez-vous de demander un avis juridique pour préparer un accord approprié.  Cela pourrait aider à éviter des désaccords et des coûts juridiques considérables dans le futur.

Avantages
  • Facilité de formation;
  • Faibles coûts de démarrage partagés également entre vous et votre/vos partenaire(s);
  • Réglementations limitées;
  • Base de gestion plus vaste;
  • Source d'investissement de base augmentée;
  • Possibles avantages fiscaux;
  • Part égale dans la gestion, les profits et les actifs.
Désavatanges
  • Responsabilité illimitée;
  • Manque de continuité;
  • Responsabilité des obligations d'entreprises des partenaires;
  • Difficulté à trouver des capitaux;
  • Possibles conflits entre partenaires;
  • Autorité partagée.
CORPORATION

L'incorporation peut être faite au niveau fédéral ou provincial/territorial.  Lorsque vous incorporez votre entreprise, celle-ci est considérée comme une entité juridique distincte de ses actionnaires.  En tant qu'actionnaire d'une corporation, vous ne serez pas personnellement responsable des dettes, obligations ou actes de la corporation.

Avantages
  • Responsabilité limitée;
  • Propriété transférable;
  • Plus grande facilité de trouver des capitaux;
  • Entité juridique distincte;
  • Existence continue;
  • Possibles avantages fiscaux.
Désavatanges
  • Étroitement réglementé;
  • Coût de démarrage plus élevé;
  • Pertes assumées par l'entreprise;
  • Rapports annuels;
  • Nécessite de garder des registres détaillés;
  • Possibilité de restrictions au niveau de la charte.
Un sommaire exécutif se distingue du plan d'affaires.  Il s'agit d'un outil de réflexion qui vous permettra de mettre vos idées sur papier, de les structurer afin d'être en mesure de présenter efficacement votre projet.  Il s'agit d'un aperçu pour résumer les points clés d'un plan d'affaires pour ses lecteurs.  Il met également en évidence les détails essentiels de votre plan d'affaires.

C'est pourquoi le sommaire exécutif est souvent considéré la partie la plus importante du plan d'affaires.  S'il ne capte pas l'attention du lecteur, le plan sera mis de côté non lu.  Cela peut signifier une tentative infructueuse d'obtenir du financement pour votre nouvelle entreprise.

Bien que le sommaire exécutif constitue un aperçu détaillé de l'ensemble de votre entreprise/projet, il ne doit pas contenir plus qu'une à deux pages.  Il s'agit d'une introduction à votre plan d'affaires utilisé pour attirer l'attention du lecteur.  L'Objectif est de les inciter à lire l'intégralité de votre plan.  Le résumé doit décrire les éléments suivants:
  • Qui vous êtes;
  • Quels sont vos objectifs;
  • Quels sont vos buts;
  • Quelles sont les valeurs de votre entreprise;
  • Quel est votre produit ou service;
  • Où serez-vous situé;
  • Quels sont vos coûts;
  • Quel est votre potentiel de revenu;
  • Quelle est votre stratégie de marketing;
  • Qui sont vos clients;
  • Qui sont vos fournisseurs;
  • Quel type de financement aurez-vous besoin, le cas échéant.
Un sommaire exécutif analytique bien pensé et rédigé peut être la clé pour réussir la vente de votre idée d'entreprise.
Vous avez peut-être déjà pensé plusieurs fois à démarrer une entreprise.  Le fait d'être votre propre patron, prendre les décisions, d'être responsable pour vos propres récompenses financières, c'est très séduisant.  Vous avez peut-être eu l'impulsion, l'expérience et les moyens financiers nécessaires à la réussite.  La seule chose qui vous ait empêché à le faire était de prendre la décision du genre d'entreprise à commencer.  La section suivant décrit trois façons les plus populaires de devenir entrepreneur.  Quelle option vous convient le mieux?

Créer une entreprise à partir de zéro peut être accablant pour un nouvel entrepreneur.  Si vous avez un bon concept d'affaires et que vous êtes prêt à travailler fort pour le mettre sur pied, il vous serait peut-être bon de créer votre propre entreprise.  Toutefois, si vous voulez prendre une longueur d'avance et éviter certaines des embûches courantes liées au démarrage d'une entreprise, alors acheter une entreprise ou une franchise prospère pourrait s'avérer un choix judicieux.

Si vous décidez de démarrer une nouvelle entreprise, vous devez consacrer du temps à l'élaboration de votre projet.  S'adonner au travail stimulant qui nous passionne, c'est l'un des principaux avantages de l'entrepreneuriat.  Malheureusement, la passion n'est pas toujours source de profits.  Recherche, recherche, recherche!  Plus vous recueillerez de renseignements sur la demande potentielle pour votre produit ou service, sur la concurrence et sur les besoins de vos futurs clients, plus vous aurez de chances de réussite.

PARTIR À ZÉRO

Avantages
  • Vous êtes votre propre patron;
  • Potentiel d'enrichissement illimité;
  • Défi de mettre votre produit/service sur le marché;
  • Opportunité de développer vos propres politiques et pratiques d'entreprise;
  • Satisfaction personnelle d'accomplissement.
Désavantages
  • Fluctuation des mouvements de trésorerie;
  • Manque de soutien;
  • Responsabilité unique;
  • Ressources limitées et possibles lacunes entre votre entreprise et vos compétences techniques;
  • Difficulté de financement.
Si vous optez pour acheter une entreprise existante ou une franchise, vous profitez du travail qui a déjà été accompli dans la création de la marque, l'établissement des relations avec les clients et l'élaboration des processus opérationnels et l'acquisition d'actifs.  Vous pouvez faire des profits plus rapidement et il est plus facile d'obtenir des fonds parce que le modèle d'entreprise a déjà fait ses preuves.  Par contre, l'investissement initial est souvent plus élevé qui si vous lanciez votre propre entreprise.  Dans un premier temps, faites l'analyse économique.  Évaluer ses atouts, ses points faibles, sa position par rapport au marché actuel et ses concurrents.

ACHETER UNE ENTREPRISE EXISTANTE

Avantages
  • Déjà opérationnel;
  • Potentiel pour un salaire immédiat;
  • Réputation d'entreprise établie et clientèle existante;
  • Existence des facilités, d'équipements et présence de salariés formés;
  • Historique établi sur lequel baser les projections.
Désavantages
  • Recherche importante requise pour identifier et évaluer la viabilité de l'entreprise;
  • Valeur de l'entreprise pourrait être difficile à évaluer;
  • Actifs pourraient être surévalués;
  • Difficulté de démarrer lentement ou de tester l'entreprise;
  • Diminution du sentiment de satisfaction personnelle de la création et du développement d'une entreprise;
  • Possibilités d'hériter des employés qui ne partagent pas votre vision;
  • Changement des pratiques d'entreprise antérieures peut engendrer une résistance de la part des clients;
  • Difficulté de financement.
ACHETER UNE FRANCHISE

Avantages
  • Accès plus facile au financement;
  • Accès à une formation de qualité et de l'appui continu;
  • Concept établi avec un risque de faillite réduit;
  • Utilisation d'un nom de marque renommé;
  • Accès à des prix plus bas et à la possibilité d'achat de fournitures centralisées;
  • Moins de problèmes associés au démarrage de l'entreprise;
  • Accès à une publicité extensive.
Désavantages
  • Exigences contraignantes de rendre des comptes;
  • Politiques de résiliation du franchiseur pourraient engendrer un manque de sécurité;
  • Possible exagération des avantages du franchiseur;
  • Franchiseur pourrait saturer votre territoire;
  • Coût de la franchise et autres frais peuvent réduite vos marges de profit;
  • Manque de flexibilité dû aux restrictions imposées par le franchiseur;
  • Possibles coûts plus élevés pour les fournitures et les matériaux.
Vous devez être constamment conscient que tout ce qui vous entoure change.  Votre produit ou service ne se vendra que si les gens pensent en avoir besoin et peuvent se permettre de l'acheter.  Lorsque leurs besoins changent, vous devez déterminer s'ils sont toujours vos clients et si vous pouvez adapter votre produit ou service pour les satisfaire, avant que vos concurrents ne le fassent.

Un marché cible est défini comme un groupe relativement homogène de clients potentiels.  Votre entreprise peut cibler des consommateurs ou d'autres entreprises.  Quoi qu'il en soit, votre but est d'essayer d'atteindre des individus qui prennent une décision d'achat soit pour eux ou pour une organisation pour laquelle ils travaillent.  Il est très important de savoir qui sont ces individus et quelles sont leurs motivations de décisions d'achat.

L'identification du marché cible est une étape essentielle pour votre entreprise dans l'élaboration d'un plan marketing.  Ne pas savoir qui est le marché cible pourrait coûter beaucoup d'argent et de temps à un entrepreneur.

Les marchés cibles sont généralement classés par âges, emplacement, revenu et mode de vie.  La définition d'un marché cible spécifique vous permet de vous familiariser avec des facteurs de marché spécifique pour atteindre et vous connecter avec les clients grâce à des efforts de vente et de marketing.

Le test d'un marché cible a souvent lieu bien avant la sortit du produit.  Pendant la phase de test, vous pouvez utiliser des déploiements de produits et des groupes de discussion limités, ce qui vous permet d'avoir une idée des aspects du produit ou du service qui sont les plus forts.  Une fois que votre produit ou service est public, vous pouvez continuer à surveiller les données démographiques grâce au suivi des ventes, aux enquêtes auprès des clients et à diverses autres activités qui vous permettront de comprendre ce que veut le client.

Ne pas connaître votre marché cible peut être une grosse erreur.  Définir votre marché signifie la différence entre vendre un produit ou un service et rester à l'écart pendant que la concurrence augmente ses revenus.
Pour vous assurer que votre entreprise est sur la bonne voie, vous devez fixer des objectifs pour diriger vos efforts.  Sur le plan de base, ces objectifs devront inclure une prévision des ventes pour la première année d'activité à venir.  Ces prévisions seront basées sur les résultats de votre étude sur la demande du marché et la capacité de votre entreprise d'assurer cette demande.

Connaissez-vous votre entreprise?  Soyez au courant des tendances et des changements dans votre secteur d'activité.

Toujours s'assurer de mettre à jour vos informations de ventes pour qu'ils soient dynamiques et frais.

Travaillez votre image.  Jetez un coup d'oeil à la perception de votre entreprise sur le marché.  Assurez-vous de refléter cette image.

Assurez-vous de minimiser vos dépenses et maximiser vos ventes.  Chaque jour, de nouvelles opportunités s'offriront à vous.  Ne les manquez pas.


Les éléments classiques de la stratégie marketing sont basés autour de ce que l'on appelle les "4 P: PRODUIT, PRIX, PROMOTION ET PLACE"

PRODUIT

Définissez clairement votre produit ou service, incluant une description du besoin auquel il répond. 
  1. Avez-vous créé le profil général de votre clientèle? 
  2. Prévoyez-vous de vendre à des jeunes, des aînés? 
  3. Votre produit/service vise-t-il principalement les femmes, les hommes, ou les deux? 
  4. S'agit-il d'un produit/service de nécessité ou d'un article de prestige? 
  5. Allez-vous vendre à des particuliers, à d'autres entreprises, à des organismes?
Décrivez:
  • votre produit/service;
  • les caractéristiques qui rendent vos produits/services meilleurs que ceux proposés par vos concurrents;
  • l'historique de vos ventes par produits/service;
  • vos objectifs de ventes par produits/services;
  • pourquoi votre produit/service est unique.
PRIX

Une fois que votre produit/service est défini, il faut lui assigner un prix.  Lorsque vous fixez votre prix, vous devez tenir compte de plusieurs facteurs. 
  1. Vous devez surveiller le milieu concurrentiel et voir quels sont les prix de vos compétiteurs. 
  2. Vous devez connaître quel est le prix que le marché est prêt d'offrir, d'après l'étude que vous avez effectuée. 
  3. Vous devez vous assurer que le prix que vous pratiquez que le prix que vous pratiquez est profitable pour vous.
  4. Vous devez vous référer à vos prévisions de ventes pour voir si le prix que vous pratiquez couvre aussi bien vos frais généraux permanents que le coût.
Décrivez:
  • le prix de détail de votre produit/service;
  • les coûts de production de chaque produit/service;
  • vos profits pour la production de chaque produit/service;
  • vos rabais et vos politiques de crédit;
  • vos garanties et vos politiques de services après-vente.
PROMOTION

Cet élément de votre stratégie de marketing est la communication avec votre marché cible pour le sensibiliser au produit ou service que vous offrez.  Tout comme pour les objectifs marketing, il est important de fixer des objectifs pour votre programme promotionnel.  Par exemple, vous souhaiterez peut-être générer une sensibilisation globale menant à une augmentation de trafic à votre emplacement.

Décrivez:
  • comment vous allez promouvoir votre produit/service (médias sociaux, brochures, affiches, cartes d'affaires, échantillons, salons et évènements commerciaux, commandites, réseautage, programme de fidélité, etc.;
  • comment vous allez mesurer le succès de vos projets promotionnels et plans publicitaires;
  • comment vous allez attirer de nouveaux clients;
  • comment vous allez encourager les gens à acheter vos produits/services;
  • la fréquence à laquelle vous prévoyez d'exercer vos activités de marketing.
PLACE

Place fait référence à votre stratégie de distribution, qui inclut l'emplacement de votre entreprise.  Quelle que sot l'option appropriée pour votre entreprise, l'essentiel est de s'assurer que vos clients puissent facilement accéder à votre produit ou service.  Soit par vente personnelle, grossiste, vente de correspondance, magasin de détail ou agent de ventes.

Décrivez:
  • pourquoi vous avez choisi cet endroit;
  • pourquoi vous croyez que votre région peut soutenir votre projet proposé;
  • les avantages et désavantages de cet endroit;
  • si votre entreprise sera générée seulement au sein de votre communauté locale ou attirera des clients des communautés environnantes;
  • votre proximité avec vos clients;
  • votre proximité avec vos concurrents;
  • votre proximité avec vos fournisseurs.
Une analyse de la concurrence est un élément essentiel du plan de marketing de votre entreprise.  Avec cette évaluation, vous pouvez déterminer ce qui rend votre produit ou service unique, et donc les attributs que vous jouez afin d'attirer votre cible.  Mais il ne suffit pas de simplement savoir ce que vos concurrents ont à offrir.  Il est important d'effectuer régulièrement une analyse concurrentielle approfondie pour garder la longueur d'avance.

Votre analyse doit clairement et honnêtement souligner les différences et les similitudes entre votre entreprise et vos concurrents, y compris leurs forces et leurs faiblesses.

L'honnêteté est la meilleure politique!  Les investisseurs/prêteurs potentiels veulent savoir si d'autres entreprises sont déjà rentables et connaissent un succès sur votre marché.

Il existe différentes façons de mener une analyse compétitive.  Ceux-ci peuvent inclurent:
  • Identifier vos dix principaux concurrents;
  • Identifier les antécédents, les produits et les installations de vos concurrents;
  • Analyser et comparez les prix des concurrents;
  • Analyser et comparez l'emplacement des concurrents;
  • Analyser et comparer la publicité, les promotions, les médias sociaux des concurrents;
  • Identifier les compétences où vous les surpasser;
  • Identifier les domaines à améliorer.
Évaluez vos concurrents en les plaçant dans des groupes stratégiques en fonction de leur concurrence directe pour une part du dollar du client. 
Pour chaque concurrent ou groupe stratégique, énumérez:
  • leur produit ou service;
  • leur rentabilité;
  • leur schéma de croissance;
  • leur objectif et hypothèse de marketing;
  • leur stratégie actuelle et passée
  • leur structure organisationnelle et de coûts;
  • leurs forces et ses faiblesses;
  • leur taille (en vente) de son entreprise.
Que ce soit pour le démarrage ou l'agrandissement de votre entreprise, vous devez connaître les réglementations, les exigences et les lois commerciales.  La réglementation établit les normes et les règles qui garantissent la sécurité, la cohérence et l'équité du marché canadien pour tous.

En plus d'enregistrer votre entreprise, vous pourriez avoir besoin de licences et de permis d'entreprises municipaux, provinciaux et fédéraux.  Commencez par contacter toutes les municipalités dans lesquelles vous opérez pour savoir quels règlements, licences et permis s'appliquent à votre entreprise.  Vérifiez ensuite les lois et règlements provinciaux et fédéraux.

Vous voudrez peut-être demander des conseils juridiques pour:
  • vous aider à faire des recherches et à comprendre ce qui s'applique à vos activités commerciales;
  • vous aider à faire des recherches et à comprendre différents domaines, tels que:
    • les normes d'emploi;
    • la santé et la sécurité au travail;
    • l'environnement;
    • la fiscalité;
    • la protection des consommateurs.
  • vous aider à faire des recherches et à comprendre toutes les ressources disponibles pour vous assurer que votre entreprise est conforme aux normes de l'industrie.
Cette section est également importante, car les prêteurs sont souvent plus intéressés par le(s) demandeur(s) que l'entreprise proposée.  Une personne qui fait preuve de motivation et qui possède les compétences nécessaires a plus de chances de réussir dans toute entreprise.  Il est donc important d'expliquer pourquoi vous pensez avoir les moyens de réussir.

Les prêteurs prennent également leurs décisions sur les expériences directes du personnel clé.  Vous devez également démontrer que vous et les membres de votre équipe avez ce qu'il faut pour réussir.  Un bon plan d'affaires devrait inclure des informations sur les points suivants:
  1. ​Structure organisationnelle/principaux dirigeants.
  2. Salaires.
  3. Descriptions de poste, rôles et responsabilités.
  4. Contrat de service et emploi.
  5. Détails des conseillers et associés.
  6. Temps plein versus temps partiel.
  7. Plan de ressource humaine future.
  8. Avantages sociaux.
 
VOUS ET VOTRE AVOCAT

Il est possible que pour le moment vous n'ayez pas besoin de services d'un avocat.  Par contre, c'est une bonne idée de savoir comment faire affaire avec un avocat lorsqu'une situation d'affaires survient ou l'expertise légale est nécessaire.  Avant de choisir un avocat, ce serait utile de commencer par demander des références et des recommandations à un ami ou collègue.  Vous pouvez aussi faire une recherche sur l'internet, car la plupart des cabinets juridiques ont des sites.

Au fur et à mesure que votre entreprise s'accroît et change, devant répondre à de nouveaux défis, vos besoins d'avis et de services juridiques évolueront également.  La liste suivante représente des situations régulières qui peuvent nécessiter l'avis juridique professionnel:
  • obtenir conseil concernant la structure juridique qui correspond mieux à votre entreprise;
  • obtenir conseil avant d'acheter ou de vendre une entreprise;
  • obtenir conseil concernant la structure de financement pour votre entreprise;
  • obtenir conseil relatif aux contrats pour les employés ou les entrepreneurs indépendants;
  • analyse et conseil en ce qui concerne les implications juridiques de la conclusion d'un contrat ou rédiger un contrat pour votre entreprise.  Cela peut comprendre:
    • contrats pour location/bail ou espace commercial;
    • contrat de franchise;
    • contrat de distribution;
    • contrat de sous-traitance et entre actionnaires;
    • contrat de société;
    • contrat de prêt et/ou;
    • représenter votre entreprise en litige.
VOUS ET VOTRE COMPTABLE

Outre le fait qu'un comptable est expert dans les taxes, il offre différents types d'expertise de valeur.  Lorsque vous démarrez une entreprise, il est très important que vous commenciez l'activité ayant un système comptable mis au point et une compréhension de base des méthodes de la tenue des comptes.

La liste suivante souligne quelques situations dont vous aurez besoin des conseils de comptable:
  • recommandation d'une stratégie pour maximiser les profits accumulés ou le profit net, tout en diminuant votre impôt à payer.  Il est essentiel que vous compreniez les implications des différents impôts pour vous et votre entreprise, les différences entre l'entreprise individuelle, le partenariat et l'incorporation;
  • compléter votre déclaration d'impôt sur le revenu annuel;
  • conseil sur la valeur admissible de dépréciation de l'actif.  L'Agence du revenu du Canada (ARC) met à jour et change continuellement le pourcentage de la dépréciation qu'il vous est permis de réclamer sur des biens divers.  Cette déduction influence votre profit net et peut vous aider à prendre la bonne décision au bon moment pour faire une dépense de capital;
  • assister afin de bien comprendre, analyser et remplir les déclarations de trésorerie complète, l'état des revenus et le bilan - trois documents essentiels pour garantir l'obtention du financement, pour rassurer les investisseurs et pour évaluer la santé générale de votre entreprise.
Trouver des moyens de financement pour une nouvelle entreprise n'est pas chose facile.  Les nouvelles entreprises n'ont ni vente ni antécédents pour qui se baser.  C'est pour cette raison qu'elles sont considérées avoir un degré de risque plus élevé que les entreprises déjà opérationnelles.  Les entrepreneurs de nouvelle entreprise ont également de la difficulté à estimer le montant d'argent nécessaire pour démarrer.  Il arrive souvent que les entrepreneurs sous-estiment la somme d'argent dont ils ont vraiment besoin.  Il ne laissent pas de la place pour des obstacles, imprévus ou opportunités.

TYPE DE FINANCEMENT

Financement par action


Investissement dans l'entreprise entant que propriétaire, partenaire ou acheter des actions dans une corporation.

Financement par emprunt

Fonds prêté à l'entreprise par une source externe, qui est remboursé au fil du temps.

Un mélange des deux types peut aider une entreprise.  Un déséquilibre peut conduire à des problèmes.  Vous devez tenir compte de tous les paiements de prêt que vous effectuez dans votre tableau de trésorerie.  Démarrer une entreprise sans avoir de financement suffisant peut conduire très rapidement à de graves problèmes.

Recherche de financement - les 10 meilleurs conseils
  1. Soyez préparé quand vous rencontrez un investisseur ou un banquier.  Apportez le plan d'affaires complet, le rapport d'activité sommaire ou le prospectus et les états financiers.  Démontrez vos connaissances dans le domaine.  Connaissez les points forts et les points faibles de votre plan.  Comprenez vos informations financières.  Soyez clair et précis sur l'opportunité.
  2. Investissez une partie de votre capital pour démontrer votre implication et conviction dans l'entreprise.
  3. Trouvez du financement adéquat à votre entreprise.  Soyez prêt à laisser une offre qui vous ne conviendra pas.
  4. Faites appel à vos contacts.  L'établissement d'un réseau de contacts est la clé pour "faire passer le message".  Dressez une liste de tous ceux qui vous connaissent.  Ajouter une liste de tous ceux qu'ils connaissent. Vous serez étonnés de voir comment vous pouvez trouver quelqu'un qui connaît, ou qui connaît un investisseur clé que vous essayez de trouver.  Cela fonctionne vraiment!
  5. Assurez-vous d'avoir la capacité de rembourser ou de retirer l'investissement.
  6. Accentuez les compétences de gestion et références, en particulier avec les investisseurs par actions, dont la décision d'investissement est guidée par leur confiance dans vos habiletés de développer la compagnie.
  7. Développez une strat.gie de financement à long terme.
  8. Cherchez des alliances stratégiques ou de coparticipations avec des fournisseurs ou des clients pour équilibrer vos ressources financières.
  9. Révisez régulièrement la structure de capital de votre entreprise, pour être sûr qu'elle est adéquate.  La proportion des financements par la banque ou par les investisseurs privés et par capital du propriétaire peut changer en fonction des circonstances.
  10. Connaissez vos objectifs financiers.  Voulez-vous le contrôle ou la croissance?  Des fois, la croissance peut signifier une perte de contrôle.
Effectuer une analyse financière approfondie de votre entreprise vous aidera à déterminer si celle-ci est viable.  Pouvez -vous gagner assez d'argent dans cette entreprise pour vos besoins personnels, pour faire fonctionner l'entreprise et réaliser un profit?  Connaître vos ventes et vos dépenses mensuelles vous aidera à prendre les bonnes décisions, telles que l'achat d'équipement, le recrutement de personnel ou l'utilisation de votre marge de crédit.  Il y a six éléments clés à considérer dans cette section du plan (chaque titre contient un lien d'un gabarit de calcul):
  1. Coûts de démarrage:  Combien coûtera la création de votre entreprise?  Quelles dépenses faut-il tenir compte pour calculer le coût total de la création de votre entreprise?  Dressez une liste de tous vos frais de démarrage, y compris les frais juridiques, les frais de marketing (site web, brochures, etc.), les ordinateurs, l'ameublement, l'équipement, le local commercial, et l'inventaire, pour en nommer quelques-uns.
  2. Projections flux de trésorerie:  Ceci est une estimation des entrées et des sorties de fonds auxquelles une entreprise doit s'attendre à l'avenir.  Ils tiennent également compte de l'incidence de certains frais et investissement sur le net futur de l'entreprise. La projection sur les mouvements de trésorerie offre aux gestionnaires un aperçu clair de la faisabilité et de la viabilité financières de certaines activités et décisions de l'entreprise.
  3. État des résultats prévisionnels (3 ans):  Ce tableau indique l'équilibre profit/perte de votre entreprise pour une année donnée, ainsi que la "santé" de l'entreprise.  C'est une estimation de tous les revenus, des ventes, des dépenses directes, indirectes et administratives (ci-inclus la dépréciation, les frais financiers, les impôts à payer, etc.) et les pertes ou profits sous-ajacents pour les premiers trois ans.
  4. Bilan prévisionnel:  Votre bilan initial est une estimation de votre entreprise détient et de ce qu'elle doit à un moment précis.  Il consiste d'un bilan prévisionnel des actifs, passifs et capitaux propres pour les trois premières années.  Les actifs sont l'argent liquide, l'inventaire, les comptes recevables, les bâtiments et les équipements.  Les passifs sont les dettes à court terme, les comptes payables, les taxes payables et les dettes à long terme.
  5. Capitaux propres ou capital des actionnaires:  Ceci représente le total des investissements faits par le propriétaire ou l'actionnaire de l'entreprise.
  6. Analyse du risque:  L'analyse du risque peut être effectuée en projetant des scénarios de meilleur/pire situation.  Souvent, dans un plan d'affaires, on fait trois types de projections.  Ainsi vous pouvez réaliser une projection pessimiste, une optimiste et une réaliste pour montrer comment votre entreprise s'adaptera à des conditions changeantes sur le marché.  Assurez-vous de mentionner les informations ou les hypothèses que vous avez mises pour chaque scénario.
Pour télécharger le gabarit complet de finance, cliquez sur ce LIEN
Une fois que l'entreprise est opérationnelle, il est important de planifier une évaluation périodique de sa performance.  C'est facile de se laisser emporter par les tâches quotidiennes de l'administration et de négliger la perspective d'ensemble - c'est-à-dire la performance réelle de l'entreprise par rapport aux objectifs visés.  La plus importante méthode d'évaluation de l'entreprise est d'avoir toujours à l'esprit votre plan d'affaires initial.  La liste de contrôle suivante peut vous être utile afin d'évaluer les résultats de votre entreprise (veuillez cliquer sur les titres afin de télécharger les listes).

LES PREMIERS 90 JOURS

LES PREMIERS 6 MOIS

LA PREMIÈRE ANNÉE